Permanences : Mardi et jeudi de 15h à 18h.

Les soins palliatifs

Les soins palliatifs sont des soins actifs délivrés dans une approche globale de la personne atteinte d'une maladie grave, évolutive ou terminale.

L’objectif des soins palliatifs est de soulager les douleurs physiques et les autres symptômes, mais aussi de prendre en compte la souffrance psychologique, sociale et spirituelle.

Les soins palliatifs et l'accompagnement sont interdisciplinaires. Ils s'adressent au malade en tant que personne, à sa famille et à ses proches, à domicile ou en institution.

La formation et le soutien des soignants et des bénévoles font partie de cette démarche.

 

A quelles conceptions éthiques se réfèrent les soins palliatifs et l’accompagnement ?

Les soins palliatifs et l'accompagnement considèrent le malade comme un être vivant, et la mort comme un processus naturel.

Ceux qui dispensent des soins palliatifs cherchent à éviter les investigations et les traitements déraisonnables (communément appelés acharnement thérapeutique).

Ils se refusent à provoquer intentionnellement la mort. Ils s'efforcent de préserver la meilleure qualité de vie possible jusqu'au décès et proposent un soutien aux proches en deuil.

La loi

Loi n" 99-477 du 9 juin 1999 visant à garantir le droit à I' accès aux Soins palliatifs
 
DROITS DE LA PERSONNE MALADE
 
Art. L. 1er A. - Toute personne malade dont l'état le requiert a le droit d'accéder à des soins palliatifs et à un accompagnement.
 
Art. L. 1er B. - Les soins palliatifs sont des soins actifs et continus pratiqués par une équipe interdisciplinaire en institution ou à domicile. Ils visent à soulager la douleur, à apaiser la souffrance psychique, à sauvegarder la dignité de la personne malade et à soutenir son entourage.
 
Art. L. 1er C. - La personne malade peut s'opposer à toute investigation ou thérapeutique. Ordonnance 2000-548 2000-06-15 arr. 4 II JORF 22 juin 2000 :
"Des bénévoles, formés à l'accompagnement de la fin de vie et appartenant à des associations qui les sélectionnent peuvent avec I' accord de Ia personne malade ou de ses proches et sans interférer avec la pratique des soins médicaux et paramédicaux, apporter leur concours à l'équipe de soins en participant à I' ultime accompagnement du malade et en confortant l'environnement psychologique et social de la personne malade et de son entourage. Les associations qui organisent I' intervention des bénévoles se dotent d'une charte qui définit les principes qu'ils doivent respecter dans leur action. Ces principes comportent notamment le respect des opinions philosophiques et religieuses de la personne accompagnée, le respect de sa dignité et de son intimité, la discrétion, la confidentialité, l'absence d'interférence dans les soins."

Adresse

Maison des associations - quartier de l’Arsenal

11 rue de la Chaudronnerie 1et gauche - interphone 6
65000 Tarbes

Partenaires

Liens utiles

Le coin du bénévole

» Carnet du bénévole

A quoi sert le carnet du Bénévole SP2 ?
C’est un «mémo» de références pour le Bénévole quand il est chez lui, quand il se pose des questions; le carnet lui rappelle également qu’il est en lien avec l’association, qu’il agit selon une éthique à laquelle il a adhéré en signant une convention, qu’il n’est pas «un électron libre», et que ce qu’il fait il le fait au nom de tous les membres de SP2

» Social-santé.gouv.fr